Pour procéder au recouvrement de vos créances vous avez décidé de commencer par suivre la procédure facultative de relance de factures impayées ? La première étape va alors être d’envoyer une 1ère relance de facture impayée à votre client.

Quelle est l’utilité d’envoyer une première relance de facture impayée? Quel modèle utiliser? Quelles sont les recours que vous avez si votre client ne s’exécute pas après réception de cette lettre de relance? On vous explique.

Sommaire :

  1. Envoi d’une première relance de facture impayée: quelle utilité?
  2. Modèle de lettre de relance de facture impayée 1ère relance
  3. Que faire en cas d’absence de réponse à votre 1ère relance?

Lettre de relance de facture impayée: quelle utilité?

L’envoi d’une première lettre de relance de facture impayée est souvent la première étape de la procédure de recouvrement. Pour autant, il faut garder en tête que c’est une étape qui reste facultative.

En pratique il est souvent conseillé de la respecter dans la mesure où :

  • elle ne coûte rien,
  • elle vous permet de ne pas froisser inutilement votre client s’il avait juste oublié de vous payer,
  • elle vous permet de gagner du temps si le client s’exécute directement après réception de la première relance de facture impayée et
  • elle vous permet de constituer un dossier solide si vous engagez une phase de recouvrement judiciaire par la suite.

Modèle de lettre de relance de facture impayée 1ère relance

Il est toujours utile de s’appuyer sur un modèle pour relancer vos clients dans les meilleurs conditions. Ce modèle doit contenir certaines mentions :

  • numéro de la facture,
  • date de la facture,
  • montant de la facture,
  • date d’échéance de la facture,
  • etc.

Sachez que vous pouvez tout à fait utiliser gratuitement notre modèle de lettre de relance qui convient parfaitement pour une première relance de facture impayée.

Que faire en cas d’absence de réponse à votre 1ère relance?

Si votre client ne répond pas suite à l’envoi de cette première lettre de relance, vous avez deux options :

  • Envoyer une deuxième lettre de relance de facture impayée : vous pouvez décider de poursuivre la phase amiable en envoyant un deuxième courrier de relance à votre client en espérant que ce dernier soit déclencheur du paiement de la facture.
  • Envoyer une mise en demeure de payer : vous pouvez décider de mettre un terme à la phase amiable en envoyant une mise en demeure de payer, dernier acte avant d’entamer une procédure judiciaire.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre fiche reprenant toutes les étapes de la procédure de recouvrement de créances !