Vous êtes travailleur indépendant ? Malheureusement vous risquez tôt ou tard d’être confronté à la délicate gestion des factures impayés. L’une des premières étapes de la procédure de recouvrement est la phase de recouvrement amiable, cette dernière débutant très souvent par de simples relances.

Pourquoi faire une relance client par mail pour une facture impayée? Que faut-il indiquer dans le mail? Quelles sont les options en cas de non réponse de votre client suite à l’envoi du mail de relance? On vous explique.

Sommaire :

  1. Pourquoi faire une relance de facture impayée par mail ?
  2. Modèle de facture impayée par mail
  3. Que faire en cas d’absence de réponse?

Pourquoi faire une relance de facture impayée par mail ?

Même si la seule obligation avant de pouvoir engager une procédure judiciaire est d’envoyer une mise en demeure, vous pouvez très bien décider que c’est une technique un peu agressive et préférer commencer par des relances amiables telles qu’un appel téléphonique ou une relance par mail.

En effet, envoyer un mail de relance client est une façon beaucoup moins abrupte de rappeler à ce dernier qu’il ne vous a pas réglé la dernière facture !

Modèle de facture impayée par mail

Quelles sont les mentions qui doivent être contenues dans le mail de relance? Vous devez :

  • rappeler l’existence de la créance,
  • le numéro de la facture (et joindre la facture en pièce-jointe dans l’idéal),
  • la date de la facture,
  • le montant de la créance,
  • la date d’échéance de la facture.

Pourquoi s’inspirer d’un exemple de mail de relance client? Parce que vous allez gagner du temps tout en vous assurant d’envoyer un mail contenant toutes les mentions utiles. Vous avez tout à fait la possibilité de vous inspirer d’un modèle de relance de facture impayée par mail.

Que faire en cas d’absence de réponse?

Si votre client ne répond pas à la suite de l’envoi de votre mail de relance, vous pouvez passer à une étape un peu plus formelle en envoyant une ou plusieurs lettres de relance de facture.

Toutefois, si ces lettres restent sans réponse, vous pourrez alors carrément passer à l’étape de la mise en demeure de payer, dernière étape amiable avant de faire intervenir un juge.

Rendez-vous sur notre fiche dédiée à la procédure de recouvrement pour tout savoir sur l’ensemble des étapes à respecter !