Vous avez des factures  qui restent impayées alors que la date de paiement est dépassée ? Vous allez devoir engager une procédure de recouvrement pour vous faire payer le plus rapidement possible.

La procédure commence toujours par une phase de recouvrement amiable dont la première étape consiste à engager des relances de factures impayées.

Relances informelles, demande de règlement de facture impayée, envoi d’une lettre de relance par courrier ou encore relance de facture impayée par mail, les moyens sont nombreux pour rappeler à votre débiteur l’existence de sa dette. On vous explique.

Sommaire :

  1. Relances informelles
  2. Envoi d’une lettre de relance
  3. Quels sont les frais de relance d’une facture impayée?
  4. Que faire en cas d’absence de réponse à la lettre de relance?  

Relances informelles

Factures impayées, que faire ? Première étape, rappeler à votre débiteur, c’est-à-dire à votre client, qu’il a une dette envers vous ! Ce dernier a peut être tout simplement oublié de vous payer, et pour préserver la sérénité de vos relations professionnelles il est préférable de commencer par le relancer de façon informelle pour ne pas le vexer s’il s’agit effectivement d’un simple oubli.

Si vous avez l’occasion de le croiser vous pouvez tout simplement lui rappeler de vive voix que la facture est arrivée à échéance et qu’il doit vous payer incessamment sous peu. Si vous n’avez pas l’occasion de le croiser, prenez le temps de l’appeler pour lui rappeler qu’il ne vous a toujours pas payé. Vous pouvez également décider de procéder à une relance de facture impayée par mail.

Envoi d’une lettre de relance

Si vos premières relances informelles n’ont pas suffit à inciter le débiteur à procéder au paiement, vous pouvez décider d’envoyer une lettre de relance de facture.

Il s’agit d’une lettre dans laquelle vous rappelez au débiteur l’origine de la créance, le montant de la créance, ainsi que la date limite initiale de paiement. Vous pouvez tout à fait vous inspirer de notre modèle de lettre de relance.

Sachez que l’envoi d’une lettre ou plusieurs lettres de relance n’est jamais obligatoire dans une procédure de recouvrement. En effet, il est tout à fait possible de passer directement à l’envoi d’une mise en demeure de payer.

Pour autant, si le fait d’envoyer une mise en demeure ne fonctionne pas et que vous entamez par la suite une procédure judiciaire, le fait d’avoir envoyé des lettres de relance à votre débiteur vous permettra d’avoir des preuves de votre bonne volonté vis à vis du débiteur.

De fait, en pratique, dans l’optique de conserver de bonnes relations avec votre débiteur et de vous constituer des preuves solides en cas d’intervention ultérieure du juge, vous pouvez envoyer plusieurs lettres de relance :

Quels sont les frais de relance d’une facture impayée?

Les frais de relance d’une facture impayée sont quasiment nuls !

En effet, il n’y a pas de frais pour passer un coup de téléphone ou envoyer un mail et le coût de l’envoi d’une lettre de relance s’arrête à celui d’une enveloppe et d’un timbre, voir au prix de l’envoi d’une lettre recommandée.

D’une manière générale, les frais de relance d’une facture impayée ne devraient donc pas dépasser les 10€.

Que faire en cas d’absence de réponse à la lettre de relance?  

En cas d’absence de réponse suite aux relances des factures impayées, vous allez devoir envoyer une mise en demeure de payer à votre débiteur. Cette étape est obligatoire si vous souhaitez engager des poursuites judiciaires par la suite.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ensemble de la procédure à suivre, rendez-vous sur notre fiche dédiée à la procédure de recouvrement de créance.